Publié le

Le self-love, c’est quoi ?

tshirts mode tendance fashion sur la boutique bon cheap bon genre

“Soucie-toi de t’aimer toi-même au lieu d’aimer l’idée que d’autres personnes t’aiment.”

Anonyme


N’est-ce pas plus facile à dire qu’à faire ? La réponse est, “si, si, ça l’est”.

Il est parfois vraiment difficile de savoir comment s’aimer soi-même, ni même reconnaître les comportements qui sont néfastes pour nous-mêmes. Alors, changer nos habitudes, nos schémas de pensées pour entreprendre un travail sur soi, peut devenir plus stressant et déprimant qu’autre chose.

Il nous est pourtant si facile de s’auto-critiquer, s’auto-dénigrer, douter de nous et anéantir notre estime de soi. Ces comportements sont ancrés en nous, depuis à peu près toujours. On voit nos proches le faire, on le voit dans les films et les séries. Cela en est presque la norme. Alors faire front, reconnaître ces défauts et décider de changer cela, puis enfin, de s’apporter soi-même de l’amour, semble être un long chemin.

Prendre soin de soi, c’est bien plus que de se faire plaisir dans un bain moussant. C’est la façon dont vous vous percevez, dont vous parlez de vous même, dont vous prenez soin de vous, des rêves et projets que vous avez dans votre vie…

L’importance de nos conversations internes.

Dans un premier temps, il est important de se rendre compte des mots et des conversations que l’on a avec soi-même. Ces discussions où l’on utilise des mots péjoratifs ou des remontrances, sont des petites graines que l’on sème dans notre âme, qui deviennent à terme, de la mauvaise herbe.

Vous ne supportez pas que l’on parle mal de vos proches et des gens que vous aimez ? C’est le même principe ici. Soyez votre propre meilleure amie, celle qui prendra votre défense quand, dans vos conversations internes, vous entamez un discours dénigrant envers vous-même.

Se rendre compte des mots que l’on utilise pour parler de soi est d’une grande importance car à force de se le dire, cela devient notre réalité. Vous n’avez pas confiance en vous ? Devinez qui s’est dit pendant des années que “en même temps je ne vais pas faire l’affaire, j’ai pas les compétences pour cela, c’est pas comme si bla bla bla”.

Source: tinybuddha

Je me rappelle avoir vu une amie défendre corps et âme ô combien elle n’allait pas faire l’affaire pour un job dont elle sortait de l’entretien. Nous essayions de prouver par ses compétences et ses expériences, qu’a priori elle était au contaire, plutôt taillée pour le job mais elle s’est lancée dans une longue argumentation, dénigrant ses propres compétences, argumentant ne pas faire l’affaire. Elle a eu le job mais la voir, tenter de nous convaincre qu’elle n’était pas assez bien pour ce poste et s’auto-dénigrer avec force, pour nous prouver que l’on avait tort, était glacant.

Certes, d’autres personnes auraient aussi pu faire l’affaire pour ce poste, mais l’un comme l’autre, vous vous devez d’être votre propre meilleure amie et voir votre potentiel. Que quelqu’un d’autre obtienne le poste que vous convoitez ne veut pas dire que vous n’avez pas les compétences ni que vous ne soyez pas à la hauteur. Ca marche pour tout le reste: un objectif que vous souhaitiez atteindre, un rêve, un diplôme, un projet de vacances etc…

« Oui, nous devons nous considérer comme des personnes compétentes et valables avant d’obtenir nos meilleurs résultats. Mais je pense qu’il faut reconnaître que nous devons travailler (parfois beaucoup) sur nous-mêmes. L’amour de soi devrait être le véhicule que nous utilisons pour aller de l’avant, et non la destination finale que nous atteignons. Ce n’est pas une excuse pour rester pris dans des habitudes malsaines ou pour justifier un état dans lequel nous sommes malheureux. »

Heidi Priebe

Soyez compréhensifs avec vous-même.

Se foutre la paix. C’est l’idée. Pourquoi se parler si mal ? Cela n’est même pas réconfortant ! Quand vous commencez à avoir ce discours interne, prenez en conscience et arrêtez-vous aussitôt. Fichez-vous la paix. Reconnaître ses torts et ses erreurs est important, certes mais être compréhensif aussi. Vous n’avez pas à être parfait.e.s, vous avez le droit de vous planter. Vous avez le droit de faire des erreurs et de vous en excuser sincèrement.

La seule personne qui vous jugera n’est que vous même. Alors oui, si vous avez des haters ou des personnes toxiques et perverses dans votre entourage, elles aussi vous jugeront mais soyons honnêtes, ces personnes ne souhaitent pas votre bonheur. Nous pouvons donc discréditer leurs jugements.

 » Accepter où vous êtes maintenant est incroyablement puissant et fait partie intégrante de l’apprentissage pour vous aimer vous-même. Vous n’avez pas à aimer où vous êtes; vous devez simplement être d’accord avec cela comme point de départ. Ça ne veut pas dire que tu dois arrêter de te battre pour plus dans ta vie. Mais à partir du moment ou tu acceptes la où tu es maintenant, alors tu sera beaucoup plus susceptibles d’aimer la façon dont ta vie évolue. « 

Source: tinybuddha

Ce n’est pas juste le penser mais aussi se le prouver

Surveiller son discours interne, s’affirmer positivement et mieux parler de soi-même, c’est un très bon départ mais il n’y a pas que cela.

Se niquer la santé avec une style de vie sédentaire et une alimentation malsaine est la pire chose que vous pouvez vous faire. Comment se montrer autant de dédain quand ne prenant pas soin de la maison dans laquelle vous habitez: votre propre corps.

source: medium.com

« La santé, c’est un esprit sain dans un corps sain »

Homère

Cela vous parle, comme citation ? Certainement. Il n’y a rien de plus juste. “Il faut se soucier suffisamment de soi-même pour prendre soin de soi.” Si vous voulez le meilleur pour vous même, prouvez-le vous ! Une fois de plus, plus facile à dire qu’à faire, je vous l’accorde.

Imaginez quelqu’un qui vous aime et qui est au petit soin avec vous. Parfait, maintenant imaginez que cette personne, c’est vous. Ça commence comme ça. Et vous pouvez commencer aujourd’hui, petit à petit. Chaque petit effort compte. En plus, vous le faites pour vous.

Être responsable

L’acceptation de soi n’est pas synonyme d’égoïsme et n’est pas une raison pour mal se comporter et ne pas prendre ses responsabilités. Vous voulez annuler un engagement ? Bien entendu ! Mais faites le de manière responsable, telle une personne dont vous pouvez être fière.

Source: medium.com

« Comme toute personne que vous aimez, vous devez apprendre à vous respecter et cela signifie devenir une personne dont vous êtes fière et prend en considération les besoins des autres.

Le véritable amour de soi n’est pas une question de plaisir immédiat. C’est une question de bonheur à long terme.

« Si vous sabotez régulièrement votre bonheur à long terme, vous ne vous aimez pas. Peu importe combien de fois vous vous dites le contraire. L’amour de soi, ce n’est pas seulement ce que vous vous dites pour vous sentir mieux, c’est ce que vous faites pour vous améliorer. »

Heidi Prebes

Votre vie n’est faite que pour vous

Vous êtes la personne avec qui vous passez le plus de temps dans cette vie. Vous êtes le facteur commun dans TOUS les domaines de votre vie, donc votre relation avec vous-même va avoir un impact énorme sur votre qualité de toutes vos relations.

Si vous pensez que vous vous aimeriez vous-même une fois que tout sera en place, vous aurez la vie à l’envers. Vous devez d’abord vous aimer et vous accepter, puis tout pourra se mettre en place.

Il existe un mythe selon lequel nous devons gagner ou prouver notre valeur en cochant un certain nombre de réalisations – comme avoir une grande maison, une carrière réussie, partenaire impressionnant et une silhouette acceptable. Alors que vous n’êtes pas sur terre pour justifier votre droit de vivre, à exister et à être heureux : vous êtes venu ici pour jouer, rire, aimer, apprendre, exprimer et vivre vos rêves les plus fous.

N’oubliez pas que prendre soin de soi ne veut pas dire être à 100%, 24h sur 24h et 7 jours sur 7. Se foutre la santé en l’air pour s’assurer de tout faire correctement n’est pas la solution. Parfois, cela signifie aussi prendre des pauses et juste, ne rien faire, traîner en pyjama et se commander une bonne pizza. Pas le genre de pause qui vous fait vous rendre coupable et mal à l’aise. Le genre de pause où vous vous sentez mieux après parce que vous avez répondu à votre propre besoin de confort et d’amour.

Plus facile à dire qu’à faire mais tentons-le quand même.

Sources:Onlywomen.com



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *